Dépenses de fonctionnement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dépenses de fonctionnement

Message par Admin le Mar 17 Mar - 11:40

Le département du Gers montré du doigt. Des dépenses de fonctionnement extrêmement élevées qu’il est primordial de maîtriser.
C’est ce qui ressort de l’étude des documents remis par Monsieur Eudes Baufreton, Délégué Général de l’association des Contribuables Associés lors de sa venue à la réunion publique du 5 mars dernier. D’ores et déjà, nous pouvons tirer le constat suivant.

Le Gers fait partie des départements les plus endettés de France avec 687 euros par habitant contre 543 euros pour la moyenne nationale. Quand on regarde les cartes des dépenses, du fonctionnement (charges de personnels), des dépenses sociales, la couleur rouge saute aux yeux.

Ce sont les dépenses de fonctionnements qui sont les plus élevées, 224 M d’euros, avec 1216 euros par habitant contre 1007 euros pour la moyenne nationale. A l’intérieur de ces dépenses, les charges de personnel sont énormes, la fonction publique territoriale est un énorme employeur. Ces charges représentent 62,6 M d’euros soit 319 euros par habitant.
Rappelons que les dépenses de fonctionnement comprennent les  frais de rémunération des personnels, les dépenses sociales, celles de gestion courante et les intérêts de la dette, c’est-à-dire les intérêts des emprunts.

D’après les Contribuables Associés,  « C’est dans les dépenses de fonctionnement qu’il faut tailler, avant de toucher aux investissements.  Au lieu d’augmenter les impôts, les collectivités doivent couper dans leurs dépenses de fonctionnement ! En particulier au niveau des charges de personnel.
Les dépenses de fonctionnement sont très lourdes : globalement plus importantes que les dépenses d’investissement.
Il y a évidemment là des potentiels de réduction des dépenses sans dégrader le service aux citoyens.
…Par exemple en réduisant les embauches, en constante hausse.

Quand on compare la carte des dépenses de fonctionnement à la carte de l’endettement, on observe qu’un bon nombre de départements fortement endettés font aussi partie de ceux qui ont de lourdes charges de fonctionnement (ou dans l’autre sens c’est peut être encore plus clair : les départements non endettés ont des charges de fonctionnement relativement peu élevées) ».

C’est le cas pour le département du Gers.

Contribuables Lislois sachez que 1 967 063 euros perçus sur vos impôts 2014 sur les propriétés bâties et 38 601 euros sur les propriétés non bâties soit un total de 2 005 664 euros font parties des recettes du conseil général du Gers. Vous êtes donc en droit de demander à ce que vos impôts soient utilisés judicieusement et non gaspillés en dépenses inconsidérées.
Nous, Contribuables Lislois, nous demandons aux futurs élus départementaux et à son futur président de s’engager à maîtriser, notamment, les dépenses de fonctionnement afin que les contribuables ne voient pas une augmentations supplémentaire de leurs impôts qui combleraient des comptes non équilibrés.



VOIR AUSSI :
http://www.valeursactuelles.com/departements-la-fete-continue-51305

http://www.liberation.fr/economie/2014/10/14/les-depenses-de-fonctionnement-des-collectivites-augmentent-trop-vite_1121270

http://www.sudouest.fr/2015/03/02/depenses-impots-dettes-le-classement-des-departements-de-la-region-1846128-3603.php

https://www.contribuables.org/2015/02/les-collectivites-locales-gaspillent-largent-public-elles-doivent-reduire-leurs-depenses/

Admin
Admin

Messages : 53
Date d'inscription : 02/09/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://contribuableslislois.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum